mercredi 12 septembre 2007

mercredi ... quand compassion et pitié se ressemblent étrangement ...

bonjour

aujourd'hui, a part le retour marquant de notre cher merwan, une journée assez banale ... je continu mes petites histoires , j'ai opté pour un petit film-digestion ..." brutti, sporchi e cattivi " ( affreux sales et méchants ) de ettore scola ... eh oui toujours mon chouchou, voila encore un très beau film... où tout les instincts ressortent, ou la frustration n'existe plus... c'est généreux .
et toujours autant de tendresse pour tout ces personnages ...

en le revoyant , j ai vu et compris la dernière image du film ... ce que je n avais pas compris avant ...
en fait elle est en rapport avec un dialogue durant le film entre la jeune fille aux bottes jaunes et celle qui pose pour playboy ( tommasina )...

la fille au botte jaune :"et on te paye pour tout montrer ?"

tommasina :" oui ça dépend du photographe, parfois ça va jusqu a 20 000 lires "

la fille au botte jaune :" moi on me donne 500 lire mais au moins je ne montre rien"

tommasina :" c 'est normal car tu n'as rien à montrer "


après l image de fin m'a parut très belle ... alors que la première fois que je l ai vu j avais été choqué ...

enfin bon un très bon film ... que je revois à chaque fois avec autant de plaisir .


l'idée que la vie continue immanquablement et que nous passons notre vie a répéter les mêmes choses ... mais plus dans les même conditions .