dimanche 30 décembre 2007

dimanche... lorsque l'on est debout et que le sol se lève pour vous frapper en pleine face.

Laissez là !

Laissez là !

Laissez 2007 agoniser!
Laissez là mourir à petit feu.
Et fêtons tous ensemble 2008 !
Rigolons fort !
Aussi fort que nous pouvons !
Afin que nos rires étouffent ces gémissements de vieille femme malade.