mercredi 20 février 2008

mardi... lorsque l'on se fait baiser.

bonjour.

ça y'est j'ai fini enfin ce bouquin " 3 metri sopra il cielo" ... et j'ai regardé le film sorti en 2004 pour voir un peu comment il l'avait adapté, et puis aussi vu que mon bouquin était en italien, y a sûrement plein de trucs que je n'ai pas du comprendre. Donc je me suis regardé le film « 3 metri sopra il cielo »...

Au bout de 10 minute je suis consterné, la mise en scène est inexistante, la direction d'acteur est désastreuse ... bref je me questionne à savoir si je continue de le regarder ou pas, et si je ferais pas mieux de travailler. Mais bon je continue de le regarder ... l'actrice principale bien que physiquement parfaite pour ce rôle est sûrement la plus mauvaise actrice que je ne j'ai jamais vu de ma vie, c'est horrible. Elle n'a aucune émotion, à tel point que sur un des plans où elle devait pleurer, on sent qu'elle a du se concentrer pour penser à quelque chose de triste et dès qu'elle a eu la "larme", le réalisateur a du dire "action !" et elle récite son texte sans le comprendre ... bref dur de se plonger dans un film quand on est face à ça.
Ensuite la mise en scène, c'est simple , ça devait être un réalisateur de clip ou je ne sais pas qui a réalisé le film car on a le droit qu' a des légers travelings tout le temps... on tourne constamment autour des personnages, même a des moments ou ils sont entrain de manger , ils sont 2 et rentreraient parfaitement dans le cadre... mais non la camera fait la toupie ( tel tony scott dans ces oeuvres, mais bon lui je lui pardonne héhé ),et je parle même pas de filmique tout ça, et après la mise en scène ba on sent que le réalisateur ça le fait chier les scènes où y a du monde alors hop tout le monde se serre et ce met dans le cadre... ça donne un petit coté plus belle la vie assez nickel on va dire .
Et ensuite pour l'adaptation , ils ont pris que les scènes " informative " du livre ... donc la temporalité est assez abusée, en gros on ne sent pas l’évolution des choses , car à chaque scènes ont a des info , des info , des info ....et on ne voit pas trop les gens vivre ...

enfin bon une fois le film fini ... je suis assez affligé du résultat ... et pour me changer les idées je me prépare à manger dans l atelier, je discute avec mes amis qui mangent avec moi , et je commence à parler du film ... bon bon bon .... et en fait , en parlant du film, j'ai l'envie de le revoir ..... et merde... en fait j'ai trop envie de le revoir ... de rematter plein de scène .... et voila …
je me suis fait baiser, putain .... je me suis fait baiser comme il se doit ... je suis tombé en plein de dedans...
alors je revois le film, et quand je regarde la mise en scène, elle me fait sourire, quand je regarde le jeu d'acteur désastreux en fait je trouve qu’il a du charme, et les dialogues je les entends tout d’un coup très profond ….je travail en laissant le film tourner sur l’ordi, avec mon casque j’écoute les dialogue , les petites musiques de chialle …le parfait timing au moment où il lui fait une déclaration et la voix de la chanteuse un peu cassée commence à chanter ….les scènes qui s’enchaînent et y a toujours un petit truc qu’on aime bien dans chacune des séquences.

voila voila, je me suis fais baisé … je sais que j’ai déjà perdu depuis longtemps ma crédibilité, mais si je commence à perdre ma dignité ça va être très dur.


et pendant ce temps Babi e Step sont toujours plus amoureux que jamais :




et sinon hâte de partir à Roma ... histoire de dessiner Step e Babi en vrai...