mercredi 6 février 2008

mercredi... lorsqu'il ne se passe étrangement rien.

bonjour

Hier soir je suis allé voir "into the wild" et j'ai trouvé ça très bien et très bien raconté... l'histoire fait que à un moment donné on s'identifie au personnage principale grâce aux differentes personnes qu'il rencontre sur sa route.
Et moi j'ai vraiment été touché par une des rencontres en particulier. Et c'est tres drole, car en ce moment je me rend vraiment compte que j'ai une réel focalisation sur les amours "adolescents". Ces moments de legerté profondes qui ressemblent au coulis de fruits rouge sur le fromage blanc. Ces moments où l'on ne pourrait se parler que à base de " et toi ? " "rien" " je sais pas " "jaime " "j'aime pas ", à se declencher des mini guerre sur les choses les plus insignifiantes qui existes. Et bien sur, si on voit ces moments de l'exterieur, ça reste juste des gamineries completement debiles et sans interets.

peut etre parce quej'ai passé ces dernieres années à maudir cette légerté à force de vouloir chercher du sens où je sais pas quoi, qu'elle me revient en plein dans la gueule.

sur ce, je continu mon projet
et je me pose des questions sur le prochain projet avec kstr... peut etre je vais plus chercher dans le moyen age ... mais je vais voir encore.
ce soir on est allé au croquis de nu de belleville avec Jisse, le modele était tres jolie et surtout elle avait plein de tics qui l'empechaient de tenir la pose , elle commencait la tete de profile et finissait de face, et on pouvait lire sur son visage qu'elle ne s'en appercevait meme pas, qu'elle ne le faisait pas expres... et je me suis dit " mais pourquoi est ce qu'elle fait modele alors qu'elle ne peut pas s'empecher de bouger ?" ... et puis je me suis dit que j'etais un peu con de me poser des questions comme ça au lieu de me concentrer un peu.







à la pose tout le monde parlait dans la salle et d'un coup il y a eu le silence et tout le monde regardait une femme avec des bottes qui ecrivait sur le tableau de la manière la plus lente possible comme si elle voulait faire durer le plaisir et que tout le monde focalise bien son regard sur elle. Elle a ecrit:
" ce cour est reservé aux etudiant de cette ecole, le professeur qui a crée ce cour est souffrant,et il me dit de vous dire qu' il avait ouvert ce cour aux etudiants exterieurs mais a une condition qu'ils laissent au minimum 1 euros chacun dans le cornet en partant "
tout le monde a retenu son souffle jusqu a la fin ( en penssant qu'on allait se faire degager parce que devait y avoir a peu pres 70% de gens exterieurs dans la salle ), et on a pu lire un soulagement sur tout les visages lorsque la condition etait simplement de laisser 1 euros (chose que les gens font en sortant car c'est le mode de fonctionnement de ce cour ) et la femme aux bottes s'est retournée et a commencé à partir dans un delire et à accuser les gens
" Ecoutez vous devez laisser 1 euros en partant, c'est pas compliqué de trouver 1 euro, vous acheter bien des clopes alors vous pouvez trouver 1 euros a mettre. vous savez ce que c'est que de donner son corps pour l'art . vous savez ce que c'est ? et quand vous etes invité chez des gens vous venez avec une bouteille, ou des fleurs, ba voila c'est la meme chose ! "
Elle nous a parlé comme ca pendant 5 minutes, j'avais honte pour elle. Elle était presque entrain de nous dire qu' il ne faut pas volé dans des supermarché ou des trucs dans le genre... bref elle nous refaisait notre education.
et je me suis dit " mais elle est vraiment conne, c'est pas possible. "
j'ai rarement vu quelqu un si prendre aussi mal pour communiquer un message ou une idée. Et surtout que le message n'etait en aucun cas aggressif car c'est juste un rappel et tout le monde est au courant.
et apres elle s'est balladée en faisant des grands gestes et des grands sourrires aux gens qu'elles connaissait, aux habitués tout ca elle rigolait tres fort en faisant des " mais tu ne m'embrasse pas dis donc " " boudiou" " oh la la la a"

j'etais au theatre et elle jouait le role de la grande conne...
et 2 euros pour deux heures de croquis de nu et de theatre, et bien je trouve pas ça tres cher .