samedi 23 février 2008

samedi... lorsque je prendrai tout ce qu'il y a à prendre, les joies et les larmes.

bonjour

Sur ces belles paroles de Jèsse Blunt et Sinik ( apres Moccia, on a le droit à Jèsse Blunt et Sinik, de rien ça me fait plaisir ), voici deux dessins de Step e Babi toujours autant amoureux ces deux là,
... et comme dit Sinik :
" Et ça fait mal quand je réalise que si peu de rêves se réalisent.
Que dans la vie j'ai toujours senti ce gène
A quel point j'ai grave du mal à dire je t'aime à ceux que j'aime."

Je crois que tout est dit ... et que si Moliere et Mozart étaient nés dans les années 80 il feraient du rap et de la dance.




ah Step e Babi....

sinon une chanson avant de partir pour l'italie, à écouter la main sur le coeur en chantant très fort !