samedi 19 juillet 2008

samedi... lorsque nos levres se transforment en peau

bonjour

il y a quelque chose dont je n'avais pas encore parlé, ou alors bien trop peu. C'est de ce cher koh-lanta qui a commencé il y a deux semaines... voila un vrai programme de qualité et je pèse mes mots... hier soir les larmes me sont venu car j ai assisté à une des plus belles scènes toutes saisons confondues... je vous explique :
Cette fois les équipes n'ont pas été faites au hasard, en gros tout au début il y a eu une épreuves et les vainqueurs de l'épreuves ont pu composé leur équipe, donc on se retrouve avec tout les balaises ( équipes des rouges ) d'un coté et ceux qui restent ( équipe des jaunes ) de l'autre.
Depuis le début les jaunes sont considérés comme les perdants, deux d'entre eux ont quitté le jeu ( double ulcères et abandon ) de plus ils ont du éliminer une meuf, et surtout ils n'ont gagné aucun jeu depuis le début c'est a dire plus de 5 défaites consécutives.
Bien sur à l'atelier nous sommes pour les jaunes .
Bref, et dans l'équipe des jaunes y a un mec qui s'appelle Jean Bernard, 45 ans agent d'assurance dans le sud, il est fort mais lourd, depuis le début il se bat mais à chaque fois il fait un peu merder son équipe ( il tombe sur un jeu d'équilibre, il a du mal à éscalader des palissades ) bref il se sent désole pour ces échecs et porte sur ses épaules tout le poids de la défaite des jaunes , même si ses amis lui disent que c'est pas sa faute.
Bref, hier soir la dernière épreuve était pour chaque équipe de construire un radeau pour ensuite faire une course de je ne se sais plus combien de kilomètre , mais pas mal , en gros devait bien y avoir 45 voir 1 h de course je pense.
Dans l équipe des rouges, y a un pilote d'hélicoptère et un charpentier, donc autant vous dire que le bateau des rouges était assez taré, quand à celui des jaunes, le truc flottait à peine c'était la grosse déprime avant l'épreuve...
Pendant 20 minutes on entendait les rouges dire que leur bateau était optimum et qu'ils allaient tout niquer.
Arrive l'épreuve : faire le parcours avec 4 personnes qui rament et deux qui peuvent aller dans l'eau maximum.
L'épreuve commence, les rouges entament bien mais y a un truc de barge qui se passe.
En gros Jean Bernard notre ami, prend une corde se l accroche autour de la taille et tire le bateau en nageant devant... et il dépasse les rouge, il commence a leur mettre 1 mètre puis 2 puis 3 ... et là ou on pensait qu' il allait commencer à faiblir et bien queudale il a tiré le bateau tout le parcours comme un taré. Il a mis a lui seul je sais pas combien de mètres au rouge, ils étaient dégoûtés et à la fin ils ont même arrêté de ramer.
C'était magnifique, lui qui portait le poids de son équipe sur ses épaules, l'image n'en était que plus belle.

bref l'envie de chialer devant un moment si beau.

Merci Denis Brognard, parce que au niveau de la réal de l'émission, c'était vraiment bien foutu, ils ont bien fait monter la pression, des bonnes séquence sur la culpabilité de Jean Bernard, toute la fierté des rouges montré comme invincible !
enfin bon .... du grand art !


sinon en ce moment j'essaie de taffer un peu , mais face à des choses aussi fortes on se sent assez petit, j'ai retappé la couv pour " je suis horrible" qui sortira chez casterman normalement ( le titre je l'ai foutu comme ça ... pour l idée )
voila voila