samedi 23 février 2008

samedi... lorsque je prendrai tout ce qu'il y a à prendre, les joies et les larmes.

bonjour

Sur ces belles paroles de Jèsse Blunt et Sinik ( apres Moccia, on a le droit à Jèsse Blunt et Sinik, de rien ça me fait plaisir ), voici deux dessins de Step e Babi toujours autant amoureux ces deux là,
... et comme dit Sinik :
" Et ça fait mal quand je réalise que si peu de rêves se réalisent.
Que dans la vie j'ai toujours senti ce gène
A quel point j'ai grave du mal à dire je t'aime à ceux que j'aime."

Je crois que tout est dit ... et que si Moliere et Mozart étaient nés dans les années 80 il feraient du rap et de la dance.




ah Step e Babi....

sinon une chanson avant de partir pour l'italie, à écouter la main sur le coeur en chantant très fort !

samedi... lorsque je prendrai tout ce qu'il y a à prendre, les joies et les larmes.

bonjour

Sur ces belles paroles de Jèsse Blunt et Sinik ( apres Moccia, on a le droit à Jèsse Blunt et Sinik, de rien ça me fait plaisir ), voici deux dessins de Step e Babi toujours autant amoureux ces deux là,
... et comme dit Sinik :
" Et ça fait mal quand je réalise que si peu de rêves se réalisent.
Que dans la vie j'ai toujours senti ce gène
A quel point j'ai grave du mal à dire je t'aime à ceux que j'aime."

Je crois que tout est dit ... et que si Moliere et Mozart étaient nés dans les années 80 il feraient du rap et de la dance.




ah Step e Babi....

sinon une chanson avant de partir pour l'italie, à écouter la main sur le coeur en chantant très fort !

mercredi 20 février 2008

mardi... lorsque l'on se fait baiser.

bonjour.

ça y'est j'ai fini enfin ce bouquin " 3 metri sopra il cielo" ... et j'ai regardé le film sorti en 2004 pour voir un peu comment il l'avait adapté, et puis aussi vu que mon bouquin était en italien, y a sûrement plein de trucs que je n'ai pas du comprendre. Donc je me suis regardé le film « 3 metri sopra il cielo »...

Au bout de 10 minute je suis consterné, la mise en scène est inexistante, la direction d'acteur est désastreuse ... bref je me questionne à savoir si je continue de le regarder ou pas, et si je ferais pas mieux de travailler. Mais bon je continue de le regarder ... l'actrice principale bien que physiquement parfaite pour ce rôle est sûrement la plus mauvaise actrice que je ne j'ai jamais vu de ma vie, c'est horrible. Elle n'a aucune émotion, à tel point que sur un des plans où elle devait pleurer, on sent qu'elle a du se concentrer pour penser à quelque chose de triste et dès qu'elle a eu la "larme", le réalisateur a du dire "action !" et elle récite son texte sans le comprendre ... bref dur de se plonger dans un film quand on est face à ça.
Ensuite la mise en scène, c'est simple , ça devait être un réalisateur de clip ou je ne sais pas qui a réalisé le film car on a le droit qu' a des légers travelings tout le temps... on tourne constamment autour des personnages, même a des moments ou ils sont entrain de manger , ils sont 2 et rentreraient parfaitement dans le cadre... mais non la camera fait la toupie ( tel tony scott dans ces oeuvres, mais bon lui je lui pardonne héhé ),et je parle même pas de filmique tout ça, et après la mise en scène ba on sent que le réalisateur ça le fait chier les scènes où y a du monde alors hop tout le monde se serre et ce met dans le cadre... ça donne un petit coté plus belle la vie assez nickel on va dire .
Et ensuite pour l'adaptation , ils ont pris que les scènes " informative " du livre ... donc la temporalité est assez abusée, en gros on ne sent pas l’évolution des choses , car à chaque scènes ont a des info , des info , des info ....et on ne voit pas trop les gens vivre ...

enfin bon une fois le film fini ... je suis assez affligé du résultat ... et pour me changer les idées je me prépare à manger dans l atelier, je discute avec mes amis qui mangent avec moi , et je commence à parler du film ... bon bon bon .... et en fait , en parlant du film, j'ai l'envie de le revoir ..... et merde... en fait j'ai trop envie de le revoir ... de rematter plein de scène .... et voila …
je me suis fait baiser, putain .... je me suis fait baiser comme il se doit ... je suis tombé en plein de dedans...
alors je revois le film, et quand je regarde la mise en scène, elle me fait sourire, quand je regarde le jeu d'acteur désastreux en fait je trouve qu’il a du charme, et les dialogues je les entends tout d’un coup très profond ….je travail en laissant le film tourner sur l’ordi, avec mon casque j’écoute les dialogue , les petites musiques de chialle …le parfait timing au moment où il lui fait une déclaration et la voix de la chanteuse un peu cassée commence à chanter ….les scènes qui s’enchaînent et y a toujours un petit truc qu’on aime bien dans chacune des séquences.

voila voila, je me suis fais baisé … je sais que j’ai déjà perdu depuis longtemps ma crédibilité, mais si je commence à perdre ma dignité ça va être très dur.


et pendant ce temps Babi e Step sont toujours plus amoureux que jamais :




et sinon hâte de partir à Roma ... histoire de dessiner Step e Babi en vrai...

mardi... lorsque l'on se fait baiser.

bonjour.

ça y'est j'ai fini enfin ce bouquin " 3 metri sopra il cielo" ... et j'ai regardé le film sorti en 2004 pour voir un peu comment il l'avait adapté, et puis aussi vu que mon bouquin était en italien, y a sûrement plein de trucs que je n'ai pas du comprendre. Donc je me suis regardé le film « 3 metri sopra il cielo »...

Au bout de 10 minute je suis consterné, la mise en scène est inexistante, la direction d'acteur est désastreuse ... bref je me questionne à savoir si je continue de le regarder ou pas, et si je ferais pas mieux de travailler. Mais bon je continue de le regarder ... l'actrice principale bien que physiquement parfaite pour ce rôle est sûrement la plus mauvaise actrice que je ne j'ai jamais vu de ma vie, c'est horrible. Elle n'a aucune émotion, à tel point que sur un des plans où elle devait pleurer, on sent qu'elle a du se concentrer pour penser à quelque chose de triste et dès qu'elle a eu la "larme", le réalisateur a du dire "action !" et elle récite son texte sans le comprendre ... bref dur de se plonger dans un film quand on est face à ça.
Ensuite la mise en scène, c'est simple , ça devait être un réalisateur de clip ou je ne sais pas qui a réalisé le film car on a le droit qu' a des légers travelings tout le temps... on tourne constamment autour des personnages, même a des moments ou ils sont entrain de manger , ils sont 2 et rentreraient parfaitement dans le cadre... mais non la camera fait la toupie ( tel tony scott dans ces oeuvres, mais bon lui je lui pardonne héhé ),et je parle même pas de filmique tout ça, et après la mise en scène ba on sent que le réalisateur ça le fait chier les scènes où y a du monde alors hop tout le monde se serre et ce met dans le cadre... ça donne un petit coté plus belle la vie assez nickel on va dire .
Et ensuite pour l'adaptation , ils ont pris que les scènes " informative " du livre ... donc la temporalité est assez abusée, en gros on ne sent pas l’évolution des choses , car à chaque scènes ont a des info , des info , des info ....et on ne voit pas trop les gens vivre ...

enfin bon une fois le film fini ... je suis assez affligé du résultat ... et pour me changer les idées je me prépare à manger dans l atelier, je discute avec mes amis qui mangent avec moi , et je commence à parler du film ... bon bon bon .... et en fait , en parlant du film, j'ai l'envie de le revoir ..... et merde... en fait j'ai trop envie de le revoir ... de rematter plein de scène .... et voila …
je me suis fait baiser, putain .... je me suis fait baiser comme il se doit ... je suis tombé en plein de dedans...
alors je revois le film, et quand je regarde la mise en scène, elle me fait sourire, quand je regarde le jeu d'acteur désastreux en fait je trouve qu’il a du charme, et les dialogues je les entends tout d’un coup très profond ….je travail en laissant le film tourner sur l’ordi, avec mon casque j’écoute les dialogue , les petites musiques de chialle …le parfait timing au moment où il lui fait une déclaration et la voix de la chanteuse un peu cassée commence à chanter ….les scènes qui s’enchaînent et y a toujours un petit truc qu’on aime bien dans chacune des séquences.

voila voila, je me suis fais baisé … je sais que j’ai déjà perdu depuis longtemps ma crédibilité, mais si je commence à perdre ma dignité ça va être très dur.


et pendant ce temps Babi e Step sont toujours plus amoureux que jamais :




et sinon hâte de partir à Roma ... histoire de dessiner Step e Babi en vrai...

lundi 18 février 2008

lundi... quando andiamo a Roma !

bonjour.

"les édités " ( composé de sandrine Bonini que l'on ne présente plus et de moi même ) s'en vont à Rome. Après avoir pillé touts les contrats d'édition de la capitale francaise, "les édités " s'en vont en italie pour écrire et planifier leur plan d'action afin d'avoir main basse sur tout le milieu de l'édition bd . Bien sur ce voyage sera porté sous le signe du bon gout, de la classe et de la belle fringue... nous sommes avant tout porteur de la culture et du savoir vivre francais... une mission qui a toujours convenu à la carrure "des éditées".

sinon Step e Babi toujours aussi amoureux...
et Pallina e Babi toujours en pleine discussion....

lundi... quando andiamo a Roma !

bonjour.

"les édités " ( composé de sandrine Bonini que l'on ne présente plus et de moi même ) s'en vont à Rome. Après avoir pillé touts les contrats d'édition de la capitale francaise, "les édités " s'en vont en italie pour écrire et planifier leur plan d'action afin d'avoir main basse sur tout le milieu de l'édition bd . Bien sur ce voyage sera porté sous le signe du bon gout, de la classe et de la belle fringue... nous sommes avant tout porteur de la culture et du savoir vivre francais... une mission qui a toujours convenu à la carrure "des éditées".

sinon Step e Babi toujours aussi amoureux...
et Pallina e Babi toujours en pleine discussion....

samedi 16 février 2008

samedi... lorsqu'il s'est passé 1 an.

bonjour

un petit dessin encore de " Step e Babi " ... que dire de plus a part que ces personnages me plaisent tellement que je pense les exploiter d'une manière ou d' une autre dans la prochaine bd que j'écrirai ... hâte de voyager.


sinon je continue mon projet et j'etais entrain de faire la scene de danse avec la rousse ... et je me suis amusé ( enfin je sais pas si le mot "amusé" peut s'associer au logiciel adobe premiere ) à monter quelques images à la suite ...test danse !

samedi... lorsqu'il s'est passé 1 an.

bonjour

un petit dessin encore de " Step e Babi " ... que dire de plus a part que ces personnages me plaisent tellement que je pense les exploiter d'une manière ou d' une autre dans la prochaine bd que j'écrirai ... hâte de voyager.


sinon je continue mon projet et j'etais entrain de faire la scene de danse avec la rousse ... et je me suis amusé ( enfin je sais pas si le mot "amusé" peut s'associer au logiciel adobe premiere ) à monter quelques images à la suite ...test danse !

mercredi 13 février 2008

mercredi... lorsque la main d'un homme est une fête

bonjour

La grande mode en ce moment dans la bande dessinée c'est de faire des adaptations de roman genre ( moby dick, tom sawyer, moby dick, tom sawyer, ou moby dick ... ). Et je me suis dit " tiens si je faisais une adaptation qu'est ce que je choisirai comme livre ? ".
Et bien la reponse m'est apparue comme évidente, je ferai sans hésiter l'adaptation du chef d'oeuvre grandiose que je suis entrain de lire en ce moment : " tre metri sopra il cielo " ( trois metres sous le ciel ) de Federico Moccia...et quand je dis chef d'oeuvre je pese mes mots car c'est tellement fabuleux de caricature que ça en devient genial ! En gros une fille (Babi ) très jolie, bien éduquée et première de la classe tombe amoureuse d'un garcon ( Step ) musclé rebel et qui fait de la moto avec ses potes musclés et rebels ... les situations s'enchainent avec une ambiance toujours plus caricaturales et des évolutions des personnages toujours plus grossières et invraisemblables ... bref j'adore.
Et donc en cette soirée, je me suis fait des petits croquis , je pense que j'en dessinerai encore d'autre car cette histoire me passionne.



mercredi... lorsque la main d'un homme est une fête

bonjour

La grande mode en ce moment dans la bande dessinée c'est de faire des adaptations de roman genre ( moby dick, tom sawyer, moby dick, tom sawyer, ou moby dick ... ). Et je me suis dit " tiens si je faisais une adaptation qu'est ce que je choisirai comme livre ? ".
Et bien la reponse m'est apparue comme évidente, je ferai sans hésiter l'adaptation du chef d'oeuvre grandiose que je suis entrain de lire en ce moment : " tre metri sopra il cielo " ( trois metres sous le ciel ) de Federico Moccia...et quand je dis chef d'oeuvre je pese mes mots car c'est tellement fabuleux de caricature que ça en devient genial ! En gros une fille (Babi ) très jolie, bien éduquée et première de la classe tombe amoureuse d'un garcon ( Step ) musclé rebel et qui fait de la moto avec ses potes musclés et rebels ... les situations s'enchainent avec une ambiance toujours plus caricaturales et des évolutions des personnages toujours plus grossières et invraisemblables ... bref j'adore.
Et donc en cette soirée, je me suis fait des petits croquis , je pense que j'en dessinerai encore d'autre car cette histoire me passionne.



mercredi 6 février 2008

mercredi... lorsqu'il ne se passe étrangement rien.

bonjour

Hier soir je suis allé voir "into the wild" et j'ai trouvé ça très bien et très bien raconté... l'histoire fait que à un moment donné on s'identifie au personnage principale grâce aux differentes personnes qu'il rencontre sur sa route.
Et moi j'ai vraiment été touché par une des rencontres en particulier. Et c'est tres drole, car en ce moment je me rend vraiment compte que j'ai une réel focalisation sur les amours "adolescents". Ces moments de legerté profondes qui ressemblent au coulis de fruits rouge sur le fromage blanc. Ces moments où l'on ne pourrait se parler que à base de " et toi ? " "rien" " je sais pas " "jaime " "j'aime pas ", à se declencher des mini guerre sur les choses les plus insignifiantes qui existes. Et bien sur, si on voit ces moments de l'exterieur, ça reste juste des gamineries completement debiles et sans interets.

peut etre parce quej'ai passé ces dernieres années à maudir cette légerté à force de vouloir chercher du sens où je sais pas quoi, qu'elle me revient en plein dans la gueule.

sur ce, je continu mon projet
et je me pose des questions sur le prochain projet avec kstr... peut etre je vais plus chercher dans le moyen age ... mais je vais voir encore.
ce soir on est allé au croquis de nu de belleville avec Jisse, le modele était tres jolie et surtout elle avait plein de tics qui l'empechaient de tenir la pose , elle commencait la tete de profile et finissait de face, et on pouvait lire sur son visage qu'elle ne s'en appercevait meme pas, qu'elle ne le faisait pas expres... et je me suis dit " mais pourquoi est ce qu'elle fait modele alors qu'elle ne peut pas s'empecher de bouger ?" ... et puis je me suis dit que j'etais un peu con de me poser des questions comme ça au lieu de me concentrer un peu.







à la pose tout le monde parlait dans la salle et d'un coup il y a eu le silence et tout le monde regardait une femme avec des bottes qui ecrivait sur le tableau de la manière la plus lente possible comme si elle voulait faire durer le plaisir et que tout le monde focalise bien son regard sur elle. Elle a ecrit:
" ce cour est reservé aux etudiant de cette ecole, le professeur qui a crée ce cour est souffrant,et il me dit de vous dire qu' il avait ouvert ce cour aux etudiants exterieurs mais a une condition qu'ils laissent au minimum 1 euros chacun dans le cornet en partant "
tout le monde a retenu son souffle jusqu a la fin ( en penssant qu'on allait se faire degager parce que devait y avoir a peu pres 70% de gens exterieurs dans la salle ), et on a pu lire un soulagement sur tout les visages lorsque la condition etait simplement de laisser 1 euros (chose que les gens font en sortant car c'est le mode de fonctionnement de ce cour ) et la femme aux bottes s'est retournée et a commencé à partir dans un delire et à accuser les gens
" Ecoutez vous devez laisser 1 euros en partant, c'est pas compliqué de trouver 1 euro, vous acheter bien des clopes alors vous pouvez trouver 1 euros a mettre. vous savez ce que c'est que de donner son corps pour l'art . vous savez ce que c'est ? et quand vous etes invité chez des gens vous venez avec une bouteille, ou des fleurs, ba voila c'est la meme chose ! "
Elle nous a parlé comme ca pendant 5 minutes, j'avais honte pour elle. Elle était presque entrain de nous dire qu' il ne faut pas volé dans des supermarché ou des trucs dans le genre... bref elle nous refaisait notre education.
et je me suis dit " mais elle est vraiment conne, c'est pas possible. "
j'ai rarement vu quelqu un si prendre aussi mal pour communiquer un message ou une idée. Et surtout que le message n'etait en aucun cas aggressif car c'est juste un rappel et tout le monde est au courant.
et apres elle s'est balladée en faisant des grands gestes et des grands sourrires aux gens qu'elles connaissait, aux habitués tout ca elle rigolait tres fort en faisant des " mais tu ne m'embrasse pas dis donc " " boudiou" " oh la la la a"

j'etais au theatre et elle jouait le role de la grande conne...
et 2 euros pour deux heures de croquis de nu et de theatre, et bien je trouve pas ça tres cher .

mercredi... lorsqu'il ne se passe étrangement rien.

bonjour

Hier soir je suis allé voir "into the wild" et j'ai trouvé ça très bien et très bien raconté... l'histoire fait que à un moment donné on s'identifie au personnage principale grâce aux differentes personnes qu'il rencontre sur sa route.
Et moi j'ai vraiment été touché par une des rencontres en particulier. Et c'est tres drole, car en ce moment je me rend vraiment compte que j'ai une réel focalisation sur les amours "adolescents". Ces moments de legerté profondes qui ressemblent au coulis de fruits rouge sur le fromage blanc. Ces moments où l'on ne pourrait se parler que à base de " et toi ? " "rien" " je sais pas " "jaime " "j'aime pas ", à se declencher des mini guerre sur les choses les plus insignifiantes qui existes. Et bien sur, si on voit ces moments de l'exterieur, ça reste juste des gamineries completement debiles et sans interets.

peut etre parce quej'ai passé ces dernieres années à maudir cette légerté à force de vouloir chercher du sens où je sais pas quoi, qu'elle me revient en plein dans la gueule.

sur ce, je continu mon projet
et je me pose des questions sur le prochain projet avec kstr... peut etre je vais plus chercher dans le moyen age ... mais je vais voir encore.
ce soir on est allé au croquis de nu de belleville avec Jisse, le modele était tres jolie et surtout elle avait plein de tics qui l'empechaient de tenir la pose , elle commencait la tete de profile et finissait de face, et on pouvait lire sur son visage qu'elle ne s'en appercevait meme pas, qu'elle ne le faisait pas expres... et je me suis dit " mais pourquoi est ce qu'elle fait modele alors qu'elle ne peut pas s'empecher de bouger ?" ... et puis je me suis dit que j'etais un peu con de me poser des questions comme ça au lieu de me concentrer un peu.







à la pose tout le monde parlait dans la salle et d'un coup il y a eu le silence et tout le monde regardait une femme avec des bottes qui ecrivait sur le tableau de la manière la plus lente possible comme si elle voulait faire durer le plaisir et que tout le monde focalise bien son regard sur elle. Elle a ecrit:
" ce cour est reservé aux etudiant de cette ecole, le professeur qui a crée ce cour est souffrant,et il me dit de vous dire qu' il avait ouvert ce cour aux etudiants exterieurs mais a une condition qu'ils laissent au minimum 1 euros chacun dans le cornet en partant "
tout le monde a retenu son souffle jusqu a la fin ( en penssant qu'on allait se faire degager parce que devait y avoir a peu pres 70% de gens exterieurs dans la salle ), et on a pu lire un soulagement sur tout les visages lorsque la condition etait simplement de laisser 1 euros (chose que les gens font en sortant car c'est le mode de fonctionnement de ce cour ) et la femme aux bottes s'est retournée et a commencé à partir dans un delire et à accuser les gens
" Ecoutez vous devez laisser 1 euros en partant, c'est pas compliqué de trouver 1 euro, vous acheter bien des clopes alors vous pouvez trouver 1 euros a mettre. vous savez ce que c'est que de donner son corps pour l'art . vous savez ce que c'est ? et quand vous etes invité chez des gens vous venez avec une bouteille, ou des fleurs, ba voila c'est la meme chose ! "
Elle nous a parlé comme ca pendant 5 minutes, j'avais honte pour elle. Elle était presque entrain de nous dire qu' il ne faut pas volé dans des supermarché ou des trucs dans le genre... bref elle nous refaisait notre education.
et je me suis dit " mais elle est vraiment conne, c'est pas possible. "
j'ai rarement vu quelqu un si prendre aussi mal pour communiquer un message ou une idée. Et surtout que le message n'etait en aucun cas aggressif car c'est juste un rappel et tout le monde est au courant.
et apres elle s'est balladée en faisant des grands gestes et des grands sourrires aux gens qu'elles connaissait, aux habitués tout ca elle rigolait tres fort en faisant des " mais tu ne m'embrasse pas dis donc " " boudiou" " oh la la la a"

j'etais au theatre et elle jouait le role de la grande conne...
et 2 euros pour deux heures de croquis de nu et de theatre, et bien je trouve pas ça tres cher .

dimanche 3 février 2008

dimanche... lorsque les jours défilent mais que le temps semble s'être arreté.

bonjour

aujourd'hui c'est dimanche, essayons de ne pas culpabiliser, et patientons.

toujours les petites ballades à velo le soir dans paris.

dimanche... lorsque les jours défilent mais que le temps semble s'être arreté.

bonjour

aujourd'hui c'est dimanche, essayons de ne pas culpabiliser, et patientons.

toujours les petites ballades à velo le soir dans paris.